Conduite automobile

Car Care - Driving - French

  • Mon manuel du propriétaire fait référence aux conditions
    routières difficiles. Qu’est-ce que cela veut dire?

    La plupart des constructeurs de véhicules recommandent de faire l'entretien de votre véhicule plus souvent si vous conduisez dans des conditions « difficiles ». La plupart des conducteurs sont surpris d’apprendre en quoi consiste la conduite difficile. En fait, ce que la plupart des conducteurs considèrent comme des habitudes « normales » de conduite sont en réalité des conditions « difficiles »! Au Canada, tous les véhicules sont soumis à des conditions « difficiles » de conduite en raison des temps froids et chauds extrêmes. Ainsi, les conditions « difficiles » de conduite comprennent une ou plusieurs des situations suivantes :

    • La conduite dans un trafic discontinu
    • La conduite par temps extrêmement chauds ou froids
    • La conduite prolongée à des vitesses élevées
    • Les déplacements multiples d'une moyenne de 8 à 12 km
    • Les fréquents démarrages et arrêts à froid
    • La marche au ralenti prolongée
    • Le remorquage ou le transport de charges lourdes
    • La conduite dans des conditions poussiéreuses ou boueuses
    • La conduite en terrain montagneux

    Protégez votre véhicule au moyen d’entretiens fréquents et appropriés afin de contrer les effets des conditions routières difficiles. Consultez votre manuel du propriétaire afin d’obtenir les recommandations d’entretien et parlez à un expert.

  • Je conduis souvent en ville et j’ai entendu dire qu’il serait bénéfique pour mon véhicule si je le conduisais sur de longues distances à l’occasion. Est-ce vrai et pourquoi?

    La conduite sur de courtes distances est souvent plus salissante pour le moteur que la conduite sur de longues distances à hautes vitesses. Les moteurs produisent des résidus charbonneux par la combustion du carburant et de l’air. Certains de ces résidus sortent par le tuyau d’échappement, mais certains restent dans le moteur. Ce résidu restant est nettoyé par l’huile à moteur et circule dans cette dernière.

    Au fur et à mesure que le moteur se réchauffe, une plus grande quantité de ce résidu est brûlée et expulsée par le tuyau d’échappement. Si vous conduisez uniquement sur de courtes distances, le moteur ne se réchauffe jamais assez pour expulser le résidu charbonneux qui reste dans le moteur. Voilà pourquoi il est souhaitable, à l’occasion, de prendre l’autoroute pendant 20 minutes afin d’aider à nettoyer le moteur.